Évaluation de l’habitat du poisson et inventaire ichtyologique de la Rivière Saint-Charles

La rivière Saint-Charles est un bras du fleuve Saint-Laurent qui coule sur plus de 8 km de la baie Saint-François à Salaberry-de-Valleyfield jusqu’au bassin de Saint-Timothée. Historiquement, la rivière était une source considérable de puissance hydroélectrique pour les usines à Salaberry-de-Valleyfield, ce qui a favorisé le développement d’une grande portion des rives.

Le débit est maintenant contrôlé et est maintenu à environ 31 m3/s par la ville de Salaberry-de-Valleyfield. La rivière appartient en partie à la compagnie Dominion Textile et la municipalité de Salaberry-de-Valleyfield a acheté une section de ces rives.

La rivière Saint-Charles s’est beaucoup dégradée par le passé. Des travaux agricoles et de fabrication industrielle se sont développés aux abords des rives. Cette étude a permis de valider le potentiel de compensation de l’habitat du poisson existant dans la rivière Saint-Charles.

Cette étude fût menée par le Comité ZIP du Haut Saint-Laurent pour la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Cette étude consistait notamment à rédiger un rapport sur la caractérisation des bandes riveraines, des analyses de l’eau, de l’inventaire ichtyologique et de la caractérisation de l’habitat du poisson dans la rivière Saint-Charles. Des recommandations d’aménagements touchant l’habitat des espèces de poisson rencontrées ont ensuite proposées à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, qui pourront être investiguées celle-ci dans le cadre de divers projets nécessitant de la compensation due à une perte de l’habitat.

Mandat et objectifs

Dans le cadre de ce projet, deux objectifs principaux ont été indiqués par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield :

1. Déterminer le potentiel de compensation avec localisation des sites potentiels;
2. Définir la localisation et les paramètres à investiguer en profondeur;

Pour ce faire, cinq sous-objectifs permettant de bien répondre au mandat ont été définis :

1. Caractériser les bandes riveraines;
2. Évaluer la qualité de l’eau du mois d’août au mois de novembre 2015;
3. Évaluer les obstructions à la passe migratoire au niveau de l’avenue du Centenaire;
4. Inventorier les populations de poisson présentes dans la rivière Saint-Charles;
5. Caractériser l’habitat du poisson.

Pour plus d’informations concernant les résultats et nos recommandations suite à cette étude, nous vous invitons à contacter la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.